DFFBBF4F-3754-410F-9327-A1429FAE34C6
Présenté par Logo_FondsQuebecor_RGB_blanc
En collaboration avec logo canal vie
La noblesse de la flore et la faune

Abitibi-Témiscamingue

22000

lacs et rivières

7

communautés algonquines

40000

pêcheurs

Ressources naturelles à profusion

Une région jeune et innovante

Ici vit une population bouillonnante et innovatrice qui profitent de paysages contrastés et de lacs d’eau pure. De Val-d’Or à Témiscamingue, en passant par Rouyn-Noranda, Amos, La Sarre et Ville-Marie. Le territoire de l’Abitibi-Témiscamingue se classe, grâce à ses ressources naturelles, parmi les plus riches au monde.

Vivre comme les Locaux
Histoire collée à la nature

Son histoire est intimement liée à celle de l’exploitation des ressources naturelles du territoire. La région a vu le jour à la fin du 18e siècle grâce à la richesse de son sol et de ses terres. Toutefois, il nous faut reculer de plus de 7 000 ans pour constater la présence des Algonquins en sol témiscabitibien. Leur contribution au développement de la région est grande et leur héritage est toujours présent au sein de sept communautés.

Terrain de jeu de 65 000 km2

La partie nord de l’Abitibi-Témiscamingue est réputée pour son potentiel minier et sa forêt boréale alors que la partie sud est reconnue pour ses terres fertiles et sa forêt mixte. Du nord au sud, la diversité de sa faune, de sa flore ainsi que de son relief en fait une région unique. Vivre en Abitibi-Témiscamingue c’est profiter de deux régions en une, reliée non pas par un trait d’union, mais par la ligne de partage des eaux. Comme son nom l’indique, cette dernière déverse ses eaux vers le nord dans le grand bassin de la baie James et vers le sud dans le fleuve Saint-Laurent.

L'amour du cinéma

Ici le cinéma a toujours occupé une place importante dans le cœur de ses habitants. Les salles de cinéma ont joué un rôle majeur pour briser l’isolement de la population à une époque où il n’y avait pas de téléviseur dans les foyers. Plusieurs films ont également été tournés dans la région autant par des cinéastes d’ici qu’étrangers (entre autres Pierre Perreault, Gilles Carle, Richard Desjardins et Robert Monderie). Au cours des 80 et 90, on assiste à la naissance du Festival de cinéma international et à la création de différents programmes cinématographiques au CEGEP et à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Cette effervescence créée par le cinéma a donné un souffle à plusieurs autres secteurs dont celui de la musique et du théâtre.

Citée d’or

La richesse des ressources minières de cette région ferait rêver les plus grands chercheurs d’or! À découvrir la Cité de l’Or/ Village-minier-de-Bourlamaque. Pour ceux qui se passionnent pour la préhistoire, et bien en étant patient et attentif on peut trouver des fossiles vieux de 400 à 500 millions d’années avant les dinosaures ou encore en admirer au Centre Thématique fossilifère.

Aperçu

AperçuAperçuAperçuAperçuAperçuAperçuAperçuAperçuAperçu

En quelques chiffres

Territoire

Superficie 57 340 km² Densité 2,5 habitants / km² Population totale 147 897 habitants 5 MRC 79 municipalités

Secteur de l'emploi

Taux d'emploi 57,9 % (Janvier 2021) Taux de chômage 7,6 % (Janvier 2021) Salaire horaire moyen 28,56 $ (Janvier 2021)
L'Abitibi-Témiscamingue, côté pratique

Cinq centres de services scolaire pour le primaire, le secondaire et formation adulte. Quatre cégeps : Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue (Amos) (Rouyn-Noranda) (Val-d’Or) et un Centre d’études collégiales des Premières Nations (Val-d’Or). L’université du Québec en Abitibi-Témiscamingue est reconnue internationalement pour le domaine de la foresterie et minier avec 5 centres de formation professionnelle et 220 programmes de formations.

Cinq hôpitaux (La Sarre, Amos, Val D'Or, Rouyn-Noranda, Ville-Marie) 11 CLSC, cinq CHSLD desservent la population du territoire.

L’Abitibi-Témiscamingue se distingue depuis plusieurs années par sa vivacité culturelle. L’audace, la créativité et l’originalité des artistes se font sentir aux quatre coins de la région et imprègnent les lieux touristiques à caractère culturel ainsi que les festivals et les événements. C’est une des régions où l’on retrouve une population jeune et très dynamique.

En Abitibi-Témiscamingue les liens entre les personnes sont tissés serrés et faciles à nouer. L’entraide est toujours au rendez-vous. On compte en Abitibi-Témiscamingue un des plus hauts taux de clubs sociaux per capita, des cuisines collectives, des clubs d’astronomie, des ateliers de couture, d’écriture ou de peinture, ou encore des bibliothèques bien garnies.

À chaque région son histoire

Voir toutes les Régions
Voir toutes les Régions

Le Grand Move: une communauté tricotée serrée

Pour réussir un Grand Move, il faut s'impliquer dans la communauté, se créer de nouveaux liens. Joignez-vous à notre communauté virtuelle pour partager vos conseils avec les autres familles et vous informer sur les critères essentiels pour réussir votre move.