DFFBBF4F-3754-410F-9327-A1429FAE34C6
Présenté par Logo_FondsQuebecor_RGB_blanc
En collaboration avec logo canal vie
Nord-du-Québec

Nord-du-Québec

55

% de la superficie totale du Québec

60

% de la population est composée d'autochtones (Cris et Inuits)

1441

km de distance en vol d'oiseau entre Montréal et Kuujjuaq

Territoire vierge et grandiose

Une vie plus grande que nature

Choisir de vivre dans le nord-du-Québec c'est plonger dans des kilomètres de toundra, de forêt boréale, de montagnes et plus de 121 000 km2 de lacs et de rivières pour se ressourcer. Un immense terrain de jeu de 860 681 km2 qui s'ouvre sur l'horizon! L’été les jours sont sans fin et on peut vivre quatre saisons en 24 heures et les hivers sont longs et rigoureux. Chez les Inuits, il existe 25 termes de base liés à la neige, parmi lesquels « matsaaq » (neige à moitié fondue au sol), « aumannaq » (neige au sol sur le point de fondre), « illusaq » (neige parfaite pour construire un igloo) et « qannialaaq » (petite neige douce).

Vivre comme les locaux
Faune

Cette vaste région est un paradis pour les amoureux de la faune impressionnante qui habite le territoire. Que ce soit le béluga, le morse, le phoque, la morue franche, le narval, le boeuf musqué, le caribou, le renard arctique, le loup, l'eider à duvet, le faucon gerfaut, le guillemot de Brünnich ou le harfang des neiges, chaque espèce est précieuse.

Aurores boréales

On oublie l'écran de télé! C'est sur l'écran géant du ciel du Nord-du-Québec que le spectacle fascinant et grandiose des aurores boréales est présenté. Les nuits d'été ont bien beau être courtes (4 heures), il faut sortir dehors pour observer ces vagues de lumière colorées rouler dans le ciel. Tout simplement magique!

Terres des Cris et Inuits

Cris et Inuits constituent 60 % de la population du territoire. Avec environ 18 000 membres inscrits, les Cris sont la deuxième nation la plus populeuse au Québec, après les Mohawks. Les neuf communautés sont établies sur un vaste territoire s’étendant de Chibougamau aux rives de la baie James. Plus de 11 000 Inuits vivent dans 14 villages répartis le long du littoral de la baie d’Hudson, du détroit d’Hudson et de la baie d’Ungava. La plus importante communauté est Kuujjuaq, qui accueille plus de 1700 Inuits. La transmission du savoir-faire et des traditions autochtones est au coeur des préoccupations des Cris et des Inuits du Québec. Survivre dans un monde nouveau en gardant leurs propres valeurs est un enjeu préoccupant.

La cueillette de petits fruits

Dès la mi-août, c'est le temps de la cueillette des petits fruits! Une activité en famille très appréciée par les locaux après un court été nordique lumineux. On peut y cueillir dans la toundra des bleuets (kigutanginnaq), de la camarine noire (paurngaq), des airelles rouges (imminaq) et de la chicouté (aqpik), le fruit le plus prisé des Inuits!

Motoneige

Quand on vit sur ce territoire sauvage, la motoneige devient un essentiel pour se déplacer. Mais aussi pour aller chasser, pêcher ou explorer le territoire qui s'étend à l'infini!

Aperçu

AperçuAperçuAperçuAperçuAperçuAperçuAperçuAperçuAperçu

En quelques chiffres

Territoire

Superficie 718 229 km² Densité 0,06 habitants / km² Population totale 46 178 habitants

Secteur de l'emploi

Taux d'emploi 57,9 % (Janvier 2021) Taux de chômage 5,0 % (Janvier 2021) Salaire horaire moyen 22,88 $ (Janvier 2021)
Nord-du-Québec, côté pratique

Kativik Ilisarniliriniq, la commission scolaire du Nunavik, a été créée en 1975 en vertu de la Convention de la Baie James et du Nord québécois (CBJNQ). Les programmes d’éducation élaborés par la commission scolaire sont offerts dans les écoles des 14 communautés du Nunavik. L’inuktitut est la langue première tandis que l’anglais et le français sont les langues secondes. La commission scolaire compte 17 écoles primaires et secondaires, de même que 6 centres d’éducation des adultes. Pour le secteur de la Baie James, le centre de services scolaire de la Baie-James a des écoles à Beaucanton, Chapais, Chibougamau, Lebel-sur-Quévillon, Matagami, Radisson, Val-Paradis et Villebois.

La région est vaste et le territoire à couvrir est immense. Chibougamau compte un CLSC, un CHSLD, un hôpital et un centre régional de santé et de services sociaux de la Baie-James. Les communautés inuits peuvent être soignées dans 2 hôpitaux, à Puvirnituq et à Kuujjuaq. Plusieurs cliniques médicales sont installées dans les villages. Les transports urgents se font en avion.

Les Cris et les Inuits ont un savoir-faire et une culture riches en traditions et ils vivent en harmonie et respect avec leur milieu environnant. Peuple créatif et talentueux en chant, sculpture, couture et fabrication artisanale. Une joute de chant de gorge (pratiquée seulement par les femmes) se termine toujours par un grand éclat de rire. Et quand vous riez, vous avez perdu. Bons joueurs, il est pour eux plus important de participer que de gagner. ll faut prendre le temps de connaître la culture inuite, la respecter, s’impliquer et faire preuve d’ouverture d’esprit quand on choisi de s'installer dans la région.

En région éloignée, surtout dans de petits villages, on doit se serrer les coudes et s'entraider. Il existe une cinquantaine d'organismes pour venir en aide aux locaux qui vivent des défis de quelque nature que ce soit. Les communautés ont toutes un « air de famille » à cause de leurs nombreux points communs. Elles disposent de services offerts selon leur population : magasin général, centre communautaire, gymnase, centre de la petite enfance, école, CLSC, service de police, de voirie et d’ordures ménagères.

À chaque région son histoire

Voir toutes les Régions
Voir toutes les Régions

Le Grand Move: une communauté tricotée serrée

Pour réussir un Grand Move, il faut s'impliquer dans la communauté, se créer de nouveaux liens. Joignez-vous à notre communauté virtuelle pour partager vos conseils avec les autres familles et vous informer sur les critères essentiels pour réussir votre move.